S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.05.2024 à 08 H 50 • Mis à jour le 20.05.2024 à 08 H 50
Par
Diplomatie

France-Maroc: Gabriel Attal attendu à Rabat début juillet

Le Premier ministre français, Gabriel Attal, se rendra au Maroc pour une visite officielle du 3 au 5 juillet, apprend Le Desk, confirmant une information initialement publiée par le média français La Tribune. Une délégation de ministres l'accompagnera, indiquent nos sources.


Il s'agira de la première visite d'Attal au Maroc. Avant lui, c'est Bruno Le Maire qui s'était rendu au Royaume, afin de participer à l'ouverture du forum d'affaires France-Maroc à Rabat, le 26 avril dernier. Le ministre français de l'Economie avait notamment fixé les priorités de la reprise de la coopération économique franco-marocaine.


Entre Rabat et Paris, les tensions se sont apaisées ces derniers mois, la France ayant accepté de fléchir sa position sur la marocanité du Sahara. Premier geste dans ce sens : l'ambition pour la diplomatie française de financer des projets dans les provinces du sud du Maroc, à travers l'Agence française de développement (AFD) et sa filiale Proparco, comme nous le révélions en exclusivité. Parmi les projets à financer par Proparco, on retrouve celui de l'autoroute électrique sud-nord avec les Emiratis, comme révélé début avril dernier. 


Par ailleurs, s'agissant toujours de visites officielles, celle d'Emmanuel Macron est toujours attendue. Après un report, un déplacement officiel à partir de septembre prochain, apprenait Le Desk récemment. La date a été choisie en fonction des calendriers respectifs, dont notamment celui du président français chargé en raison de la tenue des Jeux Olympiques à Paris ou encore des élections européennes.


Dans l'autre sens, les déplacements en France de ministres du gouvernement d'Akhannouch se poursuivent : après Abdellatif Miraoui, ministre de l'Enseignement supérieur, c'était ces derniers jours le tour de Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable. Des entretiens ont eu lieu avec le directeur de l'AFD, Rémy Rioux, où il a été question d'examiner les perspectives de coopération et d'investissement dans le domaine des énergies renouvelables et de renforcement du réseau d'électrification et de l'infrastructure énergétique. Durant le même séjourn, Leila Benali a également pu visiter le centre de R&D Engie Lab Crigen, afin de s'enquérir des dernières innovations en matière de gaz renouvelables, de nouvelles utilisations de l'énergie dans les villes et les bâtiments et dans l'industrie et les technologies émergentes.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu