S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.03.2024 à 13 H 56 • Mis à jour le 08.03.2024 à 13 H 56 • Temps de lecture : 2 minutes
Par et
Education

Préscolaire : Noureddine Boutayeb présente le bilan d’action de la FMPS

La Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire (FMPS) a célébré, jeudi à Rabat, son 16ème anniversaire lors d’une cérémonie, organisée sous le signe de « l'innovation et l'excellence dans l'enseignement préscolaire », et marquée par la présentation des réalisations de la FMPS.


Lors de cet événement, la FMPS a mis en lumière les axes majeurs de son modèle ainsi que ses contributions significatives depuis sa création en 2008 pour la promotion de l’éducation préscolaire et le renforcement de son réseau pour atteindre près de 22.000 classes opérationnelles à travers le Royaume.


A cette occasion, le ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a souligné que près de 70 % des classes de préscolaire de qualité sont gérées de manière déléguée par la FMPS, qui est l'un des partenaires du ministère.


Relevant la nécessité d'assurer la généralisation d'un préscolaire de qualité pour permettre aux enfants de réussir dans leur éducation et dans leur vie en général, Benmoussa a insisté sur l'importance d'accompagner les éducateurs du secteur à travers une formation et un encadrement continus tout en garantissant leurs droits.


Le ministre a précisé que 80 % des enfants âgés entre quatre et cinq ans ont accès au préscolaire, dans la perspective de sa généralisation à l'horizon 2028.


Pour sa part, le directeur de la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire, Noureddine Boutayeb, a indiqué que cette rencontre est l'occasion de présenter le bilan d'action de la Fondation sur la gestion des classes préscolaires sous la supervision du ministère de tutelle et avec la contribution de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).


La gestion du préscolaire a connu une évolution qualitative au cours des cinq dernières années, depuis l'annonce de l'objectif de généralisation du préscolaire de qualité, a-t-il noté, précisant que la Fondation est passée de la gestion de 350 classes en 2018 à près de 22 000 aujourd'hui, soit environ 370.000 enfants bénéficiaires.


La Fondation a pu développer un ensemble de métiers (formation, pédagogie, gestion et évaluation) visant à faciliter la mise en œuvre de son action, a-t-il poursuivi, réitérant l'engagement fort de la FMPS en faveur de l'excellence et de l'innovation dans le domaine du préscolaire à travers sa vision stratégique Atfalouna 2030.


Pour sa part, le Wali-coordinateur national de l’INDH, Mohammed Dardouri, a affirmé que l’initiative s’est engagée à surmonter les problématiques relatives au préscolaire dans les zones rurales, compte tenu des difficultés que les familles éprouvent dans ces zones en la matière.


Il a, dans ce sens, souligné que grâce à l’engagement de l’INDH et la coopération de la FMPS et du ministère de tutelle, plusieurs espaces pédagogiques ont pu voir le jour dans les zones rurales à travers le Royaume.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct